Éthique, et toc !

Avertem reçoit le 1er prix pour son action ethnobotanique à Madagascar

By Laetitia Santos

Posté le 13 mars 2012

Le 8 mars dernier, la fondation Yves Rocher a décerné ses prix Terre de Femmes pour récompenser trois militantes de charme. Carole Sattler, présidente d’Avertem, a reçu le 1er prix pour son travail de valorisation des plantes médicinales à Madagascar pour faciliter l’accès aux soins primaires.


On n’est pas peu fiers chez Babel Voyages d’avoir rencontré Carole Sattler il y a un peu plus d’un an de cela pour échanger sur son travail au sein de l’association Avertem et d’avoir mis en valeur son travail au sein de notre rubrique Acteurs. Aujourd’hui, voilà qu’elle vient d’être récompensée par la fondation Yves Rocher qui lui a décerné son 1er prix Terre de Femmes. Une belle récompense pour cette jolie blondinette de 27 ans à "l’air tendre et posé, le sourire un peu espiègle et une belle spontanéité."

Passionnée de botanique depuis son jeune âge, Carole porte le projet "Madagascar *: des hommes, des plantes, des remèdes"*** qui tend à valoriser l’utilisation de **plantes médicinales traditionnelles dans les soins de santé primaire. Une idée porteuse qui permet d’améliorer les conditions de vie des malgaches de la région d’Analanjirofo au Nord-Est de l’île rouge.

Le deuxième prix a été attribué à la grand-mère rêvée, Simone Houlbert, 74 ans, qui a créé l’association Essor Ecuador afin de lutter contre la malnutrition infantile dans la banlieue de Quito. Jardinière et cuisinière émérite, cette septuagénaire "généreuse et dynamique" a mis ses talents au service des enfants équatoriens souffrant de mal-nutrition. Elle pose ses valises en Amérique Latine, retrousse ses manches, retourne un hectare de terre et y plante fruits et légumes en pagaille pour pouvoir nourrir correctement ses petits-enfants d’adoption. Et Simone ne s’arrête pas à son potager bio : elle enseigne ses secrets d’une cuisine variée et équilibrée aux femmes de la région et organise des classes vertes pour sensibiliser les enfants aux plaisirs du jardinage et au respect de la nature. Une super mamie qu’on vous dit !

Enfin, le troisième prix est allé à Adeline Gerritsen qui souhaite créer une institution de jeunes dévoués à la nature au travers de son asso Organe de Sauvetage Ecologique. Elle, ses points forts sont "un sourire radieux, une blondeur angélique et une détermination qui se lit dans son regard intense". En plus de mener des opérations concrètes de nettoyage des milieux naturels et de ramasser chaque mois des tonnes de déchets sur les berges et dans les rivières, Adeline effectue un travail global de sensibilisation des populations aux problèmes écologiques et n’oublie pas les plus défavorisés. Son rêve ? Une brigade de jeunes issus de tous les milieux, qui seraient formés aux questions d’environnement et interviendraient lors de missions de sauvetage des rivières, bois, lacs et mers menacés par une pollution ou une catastrophe naturelle.

Trois femmes d’engagement dont les actions sont nécessaires au mieux-être de notre planète et que l’on félicite pour être lauréates cette année du prix Terre de Femmes 2012 de la fondation Yves Rocher.

Ne loupez pas dans les jours à venir notre interview exclusive avec la première félicitée, Carole, qui reviendra sur sa jolie réussite et sur son action au sein d’Avertem.