Tourisme durable

Glossaire

Par Babel Voyages

Posté le 26 octobre 2020

Le tourisme durable, c'est voyager en tenant compte de l'équilibre entre les impacts sociaux, environnementaux et culturels de notre présence sur les lieux visités. La démarche incombe aussi bien aux acteurs touristiques qu'aux voyageurs eux-mêmes dans leurs gestes, comportements et choix des prestataires.


Le terme développement durable naît en 1980 mais il aura fallu plus de 10 ans pour qu’apparaisse la notion de tourisme durable dans le Guide à l’intention des autorités locales – développement durable du tourisme publié en 1993 par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

La première charte de tourisme durable qui s'est essayée à la définition de ce concept a été créée en 1995 lors d’une rencontre entre l’OMT, l’Unesco et la Commission Européenne. Réactualisée en 2004, cette charte est le pilier central définissant le tourisme durable.

La définition avancée par ces organismes est la suivante : "Les principes directeurs du développement durable et les pratiques de gestion durable du tourisme sont applicables à toutes les formes de tourisme dans tous les types de destination, y compris au tourisme de masse et aux divers créneaux touristiques. Les principes de durabilité concernent les aspects environnemental, économique et socioculturel du développement du tourisme. Pour garantir sur le long terme la durabilité de ce dernier, il faut parvenir au bon équilibre entre ces trois aspects."

Toujours selon l’OMT, le tourisme durable doit :

"1. exploiter de façon optimum les ressources de l’environnement qui constituent un élément clé de la mise en valeur touristique, en préservant les processus écologiques essentiels et en aidant à sauvegarder les ressources naturelles et la biodiversité ;

2. respecter l’authenticité socioculturelle des communautés d’accueil, conserver leurs atouts culturels bâti et vivant et leurs valeurs traditionnelles et contribuer à l’entente et à la tolérance interculturelles ;

3. assurer une activité économique viable sur le long terme offrant à toutes les parties prenantes des avantages socioéconomiques équitablement répartis, notamment des emplois stables, des possibilités de bénéfices et des services sociaux pour les communautés d’accueil, et contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté."

Un groupe de travail européen a, lui, défini les grands principes du tourisme durable comme : la conciliation des "objectifs économiques du développement touristique avec le maintien de la base de ressources indispensables à son existence. Plus précisément, il s’agit d’un tourisme qui assure un développement économique inscrit durablement dans le long terme, à la fois respectueux des ressources environnementales et socioculturelles et respectueux des hommes, visiteurs, salariés du secteur et populations d’accueil".

Le tourisme est aujourd’hui une des principales activités de service en Europe et dans le monde. Sa croissance dépasse celle de nombreuses autres activités et permet de faire vivre bon nombre de populations. Il est donc essentiel de protéger cette ressource tout en respectant la diversité environnementale et de cadres de vie. Le tourisme durable est aujourd’hui devenu une réelle nécessité et un défi à relever.